Pénurie de main-d’œuvre : mobiliser pour mieux recruter

Pénurie de main-d’œuvre mobiliser pour mieux recruter

Crédit photo : Happy Culture

Un∙e employé∙e mobilisé∙e est 21 % plus productif∙ve

La pénurie de main-d’œuvre est sur toutes les lèvres depuis déjà quelques années. La pandémie de COVID-19 n’a fait que compliquer la situation, devenue un enjeu de rentabilité et de croissance. Attirer les bons professionnel∙les, voire tout simplement trouver de nouvelles recrues, est un véritable casse-tête pour les entrepreneur∙e∙s tant au niveau des stratégies de recrutement qu’au niveau de la rétention des employé∙e∙s. Pier-Luc Bordeleau, coach en entreprise chez Happy Culture, estime que la solution à la pénurie pourrait se trouver plus près des dirigeant∙e∙s qu’ils ne le pensent : au sein même de leur culture d’entreprise.

La pénurie de main-d’œuvre : d’hyper pénurie à chaos post-pandémique

Selon Pier-Luc, plusieurs facteurs peuvent expliquer la gravité de la pénurie actuelle qui affecte en priorité le secteur manufacturier et le commerce de détail, mais qui concerne, de près ou de loin, tous les secteurs d’activité.

Il constate que les entreprises qui arrivent à tirer leur épingle du jeu sont celles qui avaient une culture forte à l’interne avant la pandémie.

La solution au cœur de la culture d’entreprise ?

Pier-Luc affirme que pour arriver à attirer des talents et à les retenir, tous les entrepreneur∙e∙s et leurs gestionnaires devraient miser sur l’application au quotidien des valeurs comme piliers et de la raison d’être de l’entreprise par le vécu de la culture d’entreprise. On ne peut plus se contenter d’afficher la mission et les valeurs de l’entreprise sur les murs ou le site internet : les employé∙e∙s doivent la vivre et la sentir au quotidien. Tout passe dans l’attitude des dirigeant∙e∙s envers leurs collaborateur∙trice∙s∙. Il est important d’élaborer une stratégie de mobilisation : un∙e employé∙e mobilisé∙e est 21 % plus productif qu’un∙e employé∙e qui ne l’est pas.

Des pratiques ingénieuses pour pallier les difficultés de recrutement

Quand la culture d’entreprise est bien définie et que les relations entre les dirigeant∙e∙s et les employé∙e∙s sont bonnes, cela mène naturellement à la croissance de l’entreprise. Il est donc important de donner des outils aux gestionnaires de premier niveau afin qu’ils fassent vivre l’expérience de l’entreprise à l’interne. Pier-Luc a identifié quelques actions rapides et faciles à mettre en application, testées et approuvées chez Happy Culture, pour faire vivre votre culture d’entreprise :

  • Des rituels de connexion : plutôt que de miser sur des rituels d’entreprise classiques (des BBQ, des partys de bureau, etc.), Pier-Luc recommande de miser sur la connexion humaine authentique, en prenant par exemple un temps de qualité pour saluer chacun des employé∙e∙s.
  • Le tableau de bord du gestionnaire connecté : cet outil créé par Happy Culture consiste à insérer à l’horaire du Président ou du gestionnaire des moments de connexion et de mobilisation avec les employé∙e∙s pour faciliter la communication et établir des liens de confiance.

Vous avez en main une des solutions à la pénurie de main-d’œuvre : activer votre culture d’entreprise!

Laissez-vous inspirer par l’expérience de l’entrepreneur Gaétan Jetté, président fondateur de GMR Safety, qui a misé sur sa culture d’entreprise pour retenir les talents.