6 résolutions pour la croissance d’entreprise en 2022

Frédéric Lucas de Prima Ressource


À la barre de Prima Ressource depuis 2007, Frédéric Lucas a aidé des centaines de chefs, exécutifs et représentants à atteindre leurs objectifs et à viser plus haut. Les clients reconnaissent Frédéric Lucas comme la personne qui leur dit ce qu’ils ont besoin d’entendre, et non ce qu’ils veulent entendre. Ils attachent de la valeur à l’étendue de son expertise, à la science qui soutient le cadre de son travail et à la prédictivité de ses observations et conseils.

Cet article a été rédigé par Frédéric Lucas de Prima Ressource.

2022 s’annonce encore comme une année pleine de rebondissements. Par nature, en tant qu’entrepreneur·e et chef·fe d’entreprise, vous êtes bâti·e·s pour y faire face et voir des opportunités dans l’adversité. Je vous souhaite donc que 2022 rime avec santé (la vôtre, celle de votre famille et de vos employés), partage, accomplissement et croissance.

Pour ce dernier élément, la croissance d’entreprise, si cela fait partie de vos priorités pour 2022, voici 6 résolutions à prendre pour atteindre cet objectif.

1. Prendre la décision de croître

Tout part d’une décision. La croissance de votre entreprise aussi. Si vous visez une forte croissance en 2022, ce n’est pas seulement une résolution qui vous y amènera, mais bien une décision ferme et intentionnelle.

Aussi, vous devez quantifier cette croissance pour que les objectifs soient clairs pour vous et ensuite pour vos équipes.

2. Développer un engagement inconditionnel envers la croissance

Une fois cette décision prise et la croissance visée évaluée, il faut que la décision se transforme en engagement.

En aucun cas, la décision ne peut être conditionnelle aux obstacles et aux conditions du marché. Dans votre esprit, il faut que la croissance soit un must have et non un nice to have.

Aussi, il faut être prêt à être inconfortable, à prendre des décisions difficiles et à faire des choses que vous n’avez peut-être jamais faites pour connaître cette croissance.

3. Élever la barre des attentes

Quel que soit le niveau de croissance que vous visez, il faudra hausser le niveau d’exigence et d’attentes.

C’est un des endroits où la volonté de croître peut être malmenée, car il faut exiger plus des équipes. La croissance ne peut se faire sans douleur.

Mais les peurs peuvent embarquer : « Je ne veux pas démobiliser l’équipe », « J’ai peur que les gens partent ». Ces peurs viendront assurément jouer dans votre tête, car le contexte de pénurie de main-d’œuvre amène à lui seul de l’incertitude.

Cependant, je n’ai pas vu de cas où les employés quittent quand le chef devient plus exigeant.

Élever les attentes se fait à tous les niveaux, pas seulement quant aux indicateurs de résultats :

  • Rigueur
  • Discipline
  • Planification
  • Mesure
  • Qualité dans les communications internes et dans les réunions
  • Qualité dans les interactions avec les clients
  • Etc.

Lorsque vous définissez les attentes sur tous les éléments en amont qui amènent des résultats au niveau des ventes et de la croissance, vous permettez à chacun de comprendre son rôle dans le projet, d’avoir une adhésion, de la motivation et des résultats.

4. Être un chef rassembleur, mobilisateur et coach

Votre rôle de chef est de faire de votre décision de croissance un projet mobilisant, inspirant et récompensant pour chaque employé.

La qualité de la communication est essentielle. Lorsque vous en demandez plus à vos équipes, vous avez besoin de montrer que vous êtes là pour les soutenir, les aider et leur apporter ce dont ils ont besoin pour atteindre l’objectif.

5. Prendre du recul et rester concentré sur le moyen terme

La mise en place des actions pour la croissance doit se faire sans délai, mais ces priorités doivent avoir une portée à moyen terme.

Vous pouvez vous fier aux règles de pouce suivantes :  

Pour avoir une année exceptionnelle, aucune entreprise ne peut avoir plus qu’un quart moyen.

Et pour avoir un quart exceptionnel, on ne peut pas avoir plus qu’un mois moyen.

L’idée est de commencer l’année avec une longueur d’avance et de ne pas accumuler de retard.

6. Rester en contact avec les clients pour innover

En tant que leader de votre entreprise, il est essentiel d’avoir une certaine proximité avec des clients stratégiques pour qu’ils continuent à vous alimenter sur leurs besoins et attentes.

L’environnement a énormément changé, tout comme les habitudes des clients et leurs attentes. Dans la croissance, il vous faut développer une vision pour l’organisation de la vente et la commercialisation. L’expérience client et l’expérience d’achat figurent au centre des éléments qui permettent de fidéliser les clients. La vente joue donc un rôle essentiel et il est important d’innover non seulement sur ce que vous vendez, mais également comment vous le vendez.

Pour avoir une année 2022 exceptionnelle, plus que des résolutions, ce sont les décisions que vous prenez et le niveau d’engagement à maintenir le cap qui feront la différence.

Je vous souhaite de vivre une année riche en succès, en expérimentations et de continuer à vous entourer du réseau EntreChefs PME pour aller toujours plus loin, ensemble.

Pour aller plus loin

En décembre dernier, Frédéric Lucas a discuté des stratégies de vente à appliquer en 2022 pour palier l’incertitude en RH et en approvisionnement dans le contexte inflationniste actuel. Cette entrevue a eu lieu en exclusivité sur notre communauté virtuelle réservée à nos membres.