Athlètes et entrepreneur·e·s : voir l’entrepreneuriat comme un sport de haut niveau

Une chose est sûre, nos membres sont très actifs et actives! Course à pied, vélo, hockey, ski, natation : ce ne sont que quelques-uns des sports pratiqués, souvent à haut niveau, par nos entrepreneur·e·s-chef·fe·s. Pour souligner les Jeux olympiques d’hiver 2022, nous avons questionné certains de nos membres bien actifs sur les parallèles qu’ils et elles voyaient entre l’entrepreneuriat et les sports de haut niveau.

Voyez-vous un lien entre la pratique d’un sport de haut niveau et la gestion d’une entreprise?



Le lien que je vois entre ma course et mon rôle de leader, c’est que c’est le meilleur moment pour moi pour réfléchir aux défis que je rencontre avec mon entreprise. J’arrive toujours à trouver une vision plus claire sur des solutions durant mes courses. De plus, celle-ci me permet de calmer mon cerveau lorsque celui-ci ne cesse d’avoir des idées et tourne sans cesse. Et le plus important de tous les avantages que j’en retire, la course fait partie de mon rituel de résilience pour conserver ma santé mentale.

Sylvain Hébert, président fondateur de Sylbert, pratique la course à pied et a déjà participé à un Ironman.

Oui il y a une comparaison à plusieurs égards, selon le sport que je pratique, mais particulièrement les ultra-marathons. Quand tu fais une course de 80 km, ton cerveau est conditionné pour faire 80 km et non « 81 km ». Au même titre que dans les affaires, la seule variable qu’on contrôle, c’est de prendre le départ, tout le reste de la course est contraint aux conditions du terrain, de la température, des blessures, de la condition psychologique et bien d’autres facteurs incontrôlables, tel que dans les affaires. Par contre, le fait de participer à ce type de challenge m’incite à surmonter les obstacles que je rencontre en affaires.

Dany Caron, président de Portes Baril, pratique le hockey, la course sur route et en trail, le ski de fond et alpin, le golf, le vélo de route et a déjà participé à un Ultra-Marathon.

Plus les objectifs sont clairs et définis plus on va loin, plus on performe. Il n’y a pas de secret, l’effort finit toujours par payer.

Mélissa Guay, vice-présidente direction de Peintures Euroteck, pratique la course à pied, le vélo de route et a déjà participé à un marathon.

Comme dans tout on doit persévérer, miser sur nos forces, bien s’entourer, accepter la critique. On doit avoir un plan de match, se mettre des objectifs et foncer en se faisant confiance. Et parfois il faut accepter que les échecs, les défaites, les erreurs fassent partie du parcours… Alors ça ne sert à rien de se taper sur la tête, faut juste regarder en avant, et recommencer!

Pascal Vigneault, directeur finance de Primewood, pratique la course à pied, le ski de fond et a participé à un marathon.

Selon vous, quels sont les traits de personnalité d’un athlète de haut niveau qui vous servent dans la gestion de votre entreprise?



Ma détermination, car je n’arrête pas d’avancer tant que je n’ai pas atteint le but visé. Mon endurance, car les journées de travail sont parfois longues et intenses et il faut être focus jusqu’à la fin. Ma confiance en moi, car il faut croire en ses capacités même quand tous en doutent!

Daisy Lévesque, Contrôleure de Carrossier CarrXpert Jacques Levesque inc., pratique la course d’ultra-endurance et a participé à plusieurs ultramarathons.

L’évolution de mon entreprise dépend de mon évolution personnelle. La vitesse de mon évolution détermine la vitesse d’évolution de mon équipe ainsi que de mon entreprise.

Vincent Mailhot, président-directeur général de Lanauco, pratique la course à pied, le vélo, la natation et a déjà participé à un Ironman.

Discipline, constance et travail d’équipe.

Sébastien Suicco, vice-président corporatif de Synergie, pratique la course à pied.


J’en vois plusieurs. Le succès, en affaires comme dans le sport de compétition, nécessite une bonne dose d’ambition, de rigueur et de persévérance. Il ne faut pas avoir « l’abandon facile ». Je vois d’ailleurs d’un très bon œil le recrutement d’un candidat qui a des habitudes ou des antécédents en sport compétitif.

Jean-François Fafard, président d’Acier inoxydable Fafard inc., pratique le cyclisme sur route, amateur et compétitif.

Qu’est-ce que le club EntreChefs PME?