L’excellence décisionnelle : plus simple qu’on l’imagine?

Olivier Zara : atteindre l’excellence décisionnelle en apprivoisant la complexité

Comment décider avec justesse en distinguant différents types de problèmes

Consultant en management, conférencier et fondateur d’Axiopole, Olivier Zara explore dans le cadre du G500 un sujet qui le passionne : l’excellence décisionnelle issue de la complexité. Chaque année, cet événement favorise le partage d’expériences entre entrepreneurs. Et cette année ne fait pas exception.

Notre édition virtuelle « Décider avec courage, audace et justesse! » vous propose six conférences et six témoignages d’entrepreneurs en format webtélé mettant en vedette les savoir-faire diversifiés de plusieurs invités, dont Olivier. Leurs approches stimulantes vous inspireront à mieux discerner, décider et agir.

Dans l’émission #3, Olivier Zara nous fait part de son expertise en management.

Identifier les enjeux d’une prise de décision en entreprise : compliqué ou complexe?

Dans le contexte décisionnel, « compliqué » et « complexe » ne sont pas synonymes. Selon Olivier, ces deux types de problèmes nécessitent des approches distinctes. Explorer ses options et identifier les parties à impliquer dans le processus forment la base de l’excellence décisionnelle.

Un problème compliqué a besoin d’une seule expertise pour être réglé. Réunir l’équipe concernée (de production, par exemple) permet de le résoudre. En se fiant à son savoir-faire, on arrive à la solution parfaite. Et le tour est joué!

Un problème complexe, lui, requiert plusieurs expertises. Prenons l’amélioration de ses performances générales. Elle mobilise les spécialistes marketing pour soigner la présentation du produit, l’équipe de production pour optimiser sa fabrication, les ressources humaines pour augmenter ses effectifs et les finances pour ajuster son budget. Ce problème implique une décision stratégique qui demande du temps avant de porter ses fruits.

Un sujet complexe est aussi récurrent : il faut réévaluer tôt ou tard son choix, car les éléments concernés changent sans arrêt. Pour Olivier, en gardant à l’esprit cette obsolescence programmée, on évite le pilote automatique pour plutôt carburer à l’adaptation et continuer d’innover. C’est pourquoi il affirme que l’excellence décisionnelle, c’est courir le plus vite possible dans la bonne direction.

Écoutez l’émission pour découvrir les autres solutions d’Olivier, qui commencent par une approche holistique du processus décisionnel. Inscrivez-vous au G500 pour accéder aux conférences en rediffusion, et les visionner seul ou avec votre équipe de gestion, jusqu’au 15 janvier 2021.

Partagez cette nouvelle sur vos réseaux!

Découvrez les avantages d’être membre du Groupement

DEVENIR MEMBRE