La gestion de l’anxiété en entreprise : grand enjeu de management pour 2021

La gestion de l’anxiété en entreprise : grand enjeu de management pour 2021

santé mentale

Stéphanie Laprise partage son expertise et témoigne de ses bons coups

Pour notre membre, Stéphanie Laprise, aider les gens à faire face à l’anxiété constituait déjà son pain quotidien d’ergothérapeute, spécialisée autant en santé physique que mentale. En tant que présidente d’Impact Réadaptation, elle a dû mettre en pratique ses propres conseils auprès de son équipe avec les bouleversements associés à la pandémie. Que peut-on apprendre de son expérience?

Le rôle du gestionnaire : écoute, accompagnement et vigilance

Pour Stéphanie, il n’y a pas de recette magique. C’est surtout la somme de petites attentions et la reconnaissance au quotidien qui fait la différence. La base? Prendre soin de soi, puis des autres. Selon la présidente d’Impact Réadaptation, le rôle des gestionnaires par rapport à la santé mentale de leur équipe prend trois formes : l’écoute, l’accompagnement et la vigilance.

Ces principes, Stéphanie les ai mis en pratique avec le virage de son entreprise vers la téléréadaptation pour presque tous leurs dossiers. Elle a prêté l’oreille aux inquiétudes des membres de son équipe, dont ceux qui étaient moins à l’aise avec la technologie. Elle les a encouragés à essayer et leur a assuré qu’au besoin, ils trouveraient des solutions de rechange. Après la période d’ajustement, les effets positifs se sont rapidement fait sentir : plusieurs comptent même continuer d’offrir la téléréadaptation après la crise!

Le travail ne s’arrête pas là, il faut toujours garder l’œil ouvert. La pandémie apporte son lot de moments difficiles — certains plus que d’autres. Selon Stéphanie, les décideurs doivent considérer la charge émotive du quotidien et de la vie personnelle qui peut se traduire dans la sphère professionnelle.

Cette vigilance passe donc par la mise en place de stratégies et de mesures pour détecter les signes de quelqu’un qui ne va pas bien : mauvaise humeur, colère, retards, refus de travailler en équipe, etc. Stéphanie a par exemple offert des cours de méditation à tous les employés, question de leur donner des outils communs. Cette initiative participe aussi à normaliser la discussion sur la santé mentale, toujours un plus!

L’équipe de gestion d’Impact Réadaptation a également révisé les standards de performance. En s’assurant qu’ils s’accordent avec la nouvelle réalité des employés, l’objectif était d’éviter l’épuisement et le surmenage.

Stéphanie Laprise et l’équipe d’Impact Réadaptation ont réussi à implanter des stratégies de gestion de l’anxiété et à ouvrir la conversation sur la santé mentale. Pour cet impact positif, le Groupement des chefs d’entreprise les félicite!

Partagez cette nouvelle sur vos réseaux!

Découvrez les avantages d’être membre du Groupement

DEVENIR MEMBRE