Choisir sa méthode décisionnelle avec justesse selon les circonstances

Luc Bretones : adopter la bonne manière de décider selon les circonstances

Viser l’innovation managériale grâce à l’adaptabilité décisionnelle

La nouvelle réalité de nombreux entrepreneurs nécessite une faculté d’adaptation inédite. Luc Bretones, président-directeur général et fondateur de Purpose for Good , répond à ce besoin en présentant 6 méthodes décisionnelles dans le cadre du G500. Chaque année, cet événement favorise le partage d’expériences entre entrepreneurs. Et cette année ne fait pas exception.

Notre édition virtuelle « Décider avec courage, audace et justesse! » vous propose six conférences et six témoignages d’entrepreneurs en format webtélé mettant en vedette les savoir-faire diversifiés de plusieurs invités, dont Luc. Leurs approches stimulantes vous inspireront à mieux discerner, décider et agir. Dans notre émission #5, Luc Bretones aborde l’adaptabilité décisionnelle comme technique managériale novatrice.

Adapter sa méthode décisionnelle au contexte et à son équipe

Selon Luc, le meilleur allié pour trouver la méthode appropriée à une situation donnée, c’est le bon sens. Le PDG chevronné souligne qu’on peut décider de plusieurs manières : à l’intuition, à la majorité, au hasard, par consensus, par consultation, etc. Pour lui, aucune n’est en soi meilleure qu’une autre : pour être efficace, une décision doit s’adapter au problème, à la situation et aux intervenants impliqués.

Le modèle autocratique est historiquement le plus répandu. Il a pour avantage d’être rapide et efficace vu son absence d’interférences.

Il est arrivé à Luc, par exemple, d’imposer à ses équipes d’adopter une méthode de gestion compatible avec un contexte d’entreprise innovante. Dans ce cas-là, ce modèle décisionnel a payé : l’idée a été bien reçue et a donné de bons résultats. À d’autres moments, ce modèle lui a fait prendre des décisions qui n’ont pas bien été reçues, alors que son équipe avait en tête des solutions mieux adaptées.

Si décider seul peut menacer l’implication et le bien-être de l’équipe, ce n’est pas non plus un modèle à mettre de côté. Son utilité est prouvée, surtout quand il faut décider dans le feu de l’action. Avec cette approche, conseille Luc, on doit seulement savoir revenir en arrière ou faire évoluer sa décision, advenant qu’il existe une meilleure option qu’on aurait omise. Tout est une question d’équilibre!

Écoutez l’émission pour explorer les cinq autres modes décisionnels de M. Bretones et voir comment ils peuvent être appliqués et cohabiter dans votre organisation. Inscrivez-vous au G500 pour accéder à notre plateforme de visionnement en ligne, et visionner les 6 émissions seul ou avec votre équipe de gestion, jusqu’au 15 janvier 2021.

Partagez cette nouvelle sur vos réseaux!

Découvrez les avantages d’être membre du Groupement

DEVENIR MEMBRE