Télétravail : adapter sa culture d’entreprise pour ouvrir ses portes aux talents

Adapter sa culture d’entreprise au télétravail et aux nouvelles opportunités

Avec le remaniement de Yapla, Pascal Jarry a su récolter les fruits variés du travail à distance

Au début de la pandémie, notre membre Pascal Jarry, CEO de la plateforme Yapla, a décidé de passer au 100% à distance pour son entreprise. En plus de transformer ses deux bureaux de Montréal et de Paris en espace de travail partagé pour ceux qui ne pouvaient pas s’installer à la maison, il a dû relever plusieurs défis. Le président de Yapla a su mettre en place des mécanismes pour que les gens travaillent bien même éloignés en remaniant sa culture d’entreprise.

Les avantages liés au travail à distance : productivité, embauche et rétention

Pour Pascal, un bénéfice important de ce changement a été d’augmenter la productivité de ses équipes, surtout grâce aux nouveaux outils technologiques mis en place. En plus de leur donner davantage de liberté, la distance a nécessité de préciser les rôles et les objectifs de tout le monde. Et, pour l’entrepreneur, avoir des employés plus autonomes a rimé avec un engagement et un professionnalisme plus grands.

Ce modèle permet selon Pascal d’offrir plus pour embaucher les meilleurs sur le marché – sans avoir à se soucier du casse-tête des lieux physiques. À son avis, la flexibilité du télétravail le rend intéressant comme employeur, ce qui ouvre la porte aux nouveaux talents. Résultat : davantage de possibilités, et plus besoin d’être tiraillé entre son gagne-pain et, par exemple, habiter à la campagne!

Comment faire vivre sa culture d’entreprise à distance?

Pour le dirigeant, le contact avec les autres constitue un aspect considérable de cette culture. C’est pourquoi Pascal a mis en place des rencontres quotidiennes par visioconférence entre les équipes pour échanger sur les projets communs. Le membre du Groupement a également misé sur les relations informelles entre employés en créant des moments où ils peuvent se voir, mais pas pour travailler : soirée de jeux, fêtes virtuelles, BBQ lorsque possible, etc.

Embarquer dans cette aventure lui aura permis d’encadrer son personnel grâce à des processus d’organisation plus procéduraux, pour uniformiser et faciliter le travail asynchrone. Aussi, parce que l’intégration des nouveaux membres de l’équipe devenait un enjeu pressant avec l’éloignement, l’entreprise a tellement travaillé sur le sujet qu’elle les accueille maintenant encore mieux qu’en présentiel!

En ayant fait preuve de courage et de résilience dans sa transition vers le 100% à distance, Pascal a su avoir un impact positif sur son organisation et son entourage. Nous lui levons notre chapeau!

Partagez cette nouvelle sur vos réseaux!

Découvrez les avantages d’être membre du Groupement

DEVENIR MEMBRE